Suivez notre page

Histoire de la Poudrière de Windsor

 

1864

L’usine de poudre de Windsor voit le jour au moment où la Guerre de Sécession sévit aux États-Unis. Trois promoteurs américains Thomas Sheldon, Seth Andrews et Jarvis C. Marble s’associent pour fonder la « Sheldon Andrews and Co. »

1869

Cette année marque l’arrivée dans la compagnie du marchand montréalais Georges Davies Ferrier; celle-ci devient la « Windsor Powder Co. » L’usine de Windsor se spécialise dans la fabrication de la poudre à miner et de la poudre sportive.

1873

On y fabrique jusqu’en 1880, du dualin, un puissant explosif à base de nitroglycérine.

1877

L’usine compte quarante bâtiments sous la « Hamilton Powder Co. » Cette compagnie regroupe plusieurs fabriques au Canada et aux États-Unis.

1911

Sous la « Canadian Explosives Ltée  » (CXL), plusieurs modifications touchent les produits et les équipements.

1918

Le plan de l’usine dressé à la fin de la Première Guerre mondiale fait état de 56 bâtiments.

1922

Suite à une violente explosion, l’usine de Windsor ferme ses portes. Jusqu’en 1926, les fours à charbon sont utilisés. Des explosions survenues entre 1864 et 1922, vingt ouvriers y ont laissé leur vie.

  Tous droits réservés

Joomla templates by Joomlashine